Qu’est-ce qu’un hydrolat (HA) ?

Retrouvé sous différents noms telle qu’eau de distillation ou encore eau florale, on connait tous par exemple l’eau de fleur d’oranger.

L’hydrolat est simplement l’eau de distillation des plantes aromatiques ou des fleurs utilisées pour créer des huiles essentielles.

Comment est fabriqué un hydrolat ?

L’hydrolat est donc obtenu lors de la distillation, à la vapeur d’eau. La vapeur entraîne les molécules aromatiques dans l’alambic puis refroidit et redevient liquide, se séparant ainsi de l’huile essentielle.
L’huile essentielle, non soluble dans l’eau, flotte sur le sommet de cette eau puis est recueillie.
On recueille ensuite l’eau qui garde en elle une partie des molécules solubles qui composaient la plante au départ.
Ce qui lui confère le même effet thérapeutique que l’huile essentielle mais sans les potentiels effets secondaires, les molécules étant moins nombreuses les principes actifs sont donc moins élevés.

A quoi sert un hydrolat et comment l’utiliser ?

A beaucoup de chose !

Partageant les mêmes propriétés que l’huile essentielle dont il est issu, l’hydrolat peut être utilisé en anti-douleur, anti-inflammatoire, pour calmer et apaiser, mais aussi pour ses propriétés bactéricides, anti-infectieuses ou encore pour les chutes, les petites plaies ou encore les bleus, en passant par les poussées dentaires, l’eczéma ou les croûtes de lait.

On peut donc les utiliser en lotion pure pour le visage, dans des préparations de slow cosmétique comme les shampooing, les savons mais aussi dans des produits de soins.

On peut aussi les utiliser en cuisine, pour preuve, tout le monde connait l’eau de Fleur d’oranger !

Pour qui ? Pour quand ? Pour quoi ?

Contrairement aux huiles essentielles pour lesquelles il faut faire attention, on peut les utiliser de 1000 et une façons tant chez les adultes que chez les bébés mais aussi tant en externe qu’en interne. Il n’y a aucune contre-indication quant à leur utilisation.

Chez les bébés, on peut commencer à en utiliser certaines à partir d’1 mois environ.

La femme enceinte ou allaitante peut aussi aisément profiter des vertus des hydrolats sans souci pour bébé.

Existe-t-il des inconvénients ?

Hélas oui, les hydrolats se conservent très mal ! Impérativement au réfrigérateur, les hydrolats artisanaux se conservent une semaine mais en général environ 1 mois pour la majorité. Ils deviennent très sensibles aux bactéries dès l’ouverture.

Quelques indications d’utilisation

  • Achillée millefeuilles pour les peaux irritées
  • Bleuet pour les conjonctivites
  • Camomille allemande pour l’eczéma
  • Camomille romaine pour les coliques, les poussées dentaires
  • Carotte sauvage pour les peaux irritées
  • Coriandre pour favoriser une bonne digestion
  • Fleur d’oranger pour le sommeil perturbé
  • Mandarine pour le sommeil ou le hocquet
  • Hélycrise italienne pour les bleus
  • Tea tree pour les petites blessures

Pour aller plus loin, quelques recettes