Le jeu Trotte Quenotte de chez un Haba est un jeu collaboratif à partir de 4 ans dont j’avais parlé il y a plusieurs semaines sur Instagram.

Ce qui m’avait avant tout marquée, c’était la beauté du jeu, autant le plateau que le côté collaboratif.

Histoire du jeu :

C’est l’automne, il faut aider les hamsters à faire des réserves dans les différents garde-mangers du terrier.

Mais attention, si toutes les feuilles tombent sur le nid du hérisson, c’est trop tard !

Composition du jeu :

  • Âge : à partir de 4 ans
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Durée d’une partie : 15 minutes environ
  • Contenu de la boite : 4 hamsters, 1 hérisson, 1 dé, 12 tuiles aliment (4 carottes, 4 trèfles, 4 épis de céréale), 1 plateau de jeu avec 1 ascenseur, 1 roue, 1 wagonnet, 1 cabine,  14 feuilles d’arbre.

Le plateau est constitué de 4 éléments à assembler ainsi que 4 petites « pièces » mobiles (roue, ascenseur,  cabine et wagonnet) qui permettent aux hamsters de se déplacer.

Ce plateau est en relief, le jeu est vraiment rendu interactif par Haba.

On en prend plein les mirettes dès la découverte.

Préparation et règles du jeu de Trotte Quenotte :

Chaque aliment aura son champ et son garde-manger attitrés. On ne peut donc pas déposer une carotte dans le garde-manger réservé au blé par exemple.

Le nombre d’aliments correspond au nombre de joueurs pour des parties plus faciles.  Le jeu allant jusqu’à 4 joueurs on peut donc aller jusqu’à 4 aliments par famille d’aliment.

La partie commence : le joueur 1 pose le hérisson devant lui puis lance le dé et déplace son hamster du nombre de salles correspondantes, dans la direction qu’il souhaite.

Lorsqu’il atteint une case aliment, il prend une tuile du dit aliment et la pose devant lui jusqu’à pouvoir la déposer dans le bon garde-manger.

Attention, il ne peut porter qu’un aliment à la fois et devra donc ensuite déposer l’aliment dans l’un des 3 garde-mangers du terrier (mais, pour rappel, uniquement celui réservé à l’aliment choisi) avant de pouvoir aller en chercher un autre.

Là où le jeu devient collaboratif : le joueur 1 peut demander à un autre joueur de déposer pour lui l’aliment dans le terrier. Ainsi, on peut « réserver » un hamster au ramassage des légumes et un autre aux déplacements vers les différents terriers. On optimise les déplacements de chacun pour essayer de gagner la partie.

Le joueur suivant lance lé et ainsi de suite jusqu’au dernier joueur.

Quand c’est de nouveau au tour du 1er joueur, il retire une feuille de l’arbre et la dépose à côté du hérisson.

Quand la partie prend-elle fin ? Lorsque les hamsters ont réussi à déposer tous les aliments dans le terrier (et la partie est gagnée !) ou… que toutes les feuilles sont tombées (et la partie est perdue !).

Tout comme pour le jeu Après l’orage, il s’agira de prendre la meilleure décision pour le terrier tous ensemble.

Pour les enfants, c’est un excellent moyen d’apprendre à confronter son avis parfois tranché à ceux des autres. Mais, à l’inverse, cela nous permet à nous adultes,  de nous rendre compte que nous avons beaucoup à apprendre des enfants et que ce n’est pas parce que nous sommes les adultes que nous savons toujours forcément mieux que nos enfants. Et c’est justement en ça que j’aime beaucoup les jeux collaboratifs, chacun à beaucoup à y apprendre.

Il faut savoir qu’on peut aussi y jouer seul.

Et charge à soi de corser un peu le jeu ! En débutant avec peu de feuilles par exemple, pour un peu plus de challenge.

En revanche, à jouer seul, on perd le côté collaboratif.

Quant à la difficulté du jeu, l’avantage c’est que son niveau peut être modulable.

Tu choisis dès le départ le nombre de feuilles que tu déposes sur l’arbre.

Les enfants plus grands aimeront ajouter de la difficulté en déposant peu de feuilles au départ, cela amène un certain challenge.

Attention cependant si tu veux corser le jeu !

Même si Trotte Quenotte est un jeu de réflexion et de collaboration, il existe une très grande part de hasard.

Ne faire que des 1 aux dés alors que tu as besoin de 3, tu auras beau être un fin stratège, ton avancée sera bien freinée.

Mon avis :

Je suis fan fan fan du design de Trotte Quenotte que je trouve d’une splendeur impressionnante pour un jeu adressé à cette tranche d’âge.

Les dessins sont beaux, les pièces mobiles sont une excellentes idées et le plateau est superbement bien pensé.

J’aime évidemment le côté collaboratif, un peu moins le côté chance aux dés. Au final le fait que les feuilles tombent à chaque boucle des joueurs fait un peu trop peser la balance sur un côté anxiogène arrivé en milieu de partie si tu as un petit hypersensible qui joue.

Comme d’habitude, c’est un jeu de qualité chez Haba, leur succès prouve bien qu’ils n’ont plus besoin de faire leur preuve.

En revanche, je me demande qu’elle peut être la durée de vie des pièces mobiles si tant est que des enfants moins soigneux y jouent régulièrement ?

De même, au départ elles ne sont pas facilement maniables pour les petites mains. Bien que le jeu soit annoncé à partir de 4 ans, la roue a souvent eu tendance à « sauter » sitôt que le loulou devait la tourner.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2020 Lucile

Written by Lucile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.