Choubidou et nous avons teste… le RGO

Si tu arrives sur cet article pour la première fois, sache que depuis j’en ai écrit un autre sur les traitements naturel du RGO : Soigner le RGO de façon naturelle

Dis comme ça, ça sonne glamour alors que pas du tout !

Voila déjà un moment que je voulais écrire cet article, que je voulais partager notre expérience d’un bébé RGO, des galères que cela engendre, des nombreux « mais ferme donc ta putain de grande gueule » que j’ai gardé en moi quand on me disait « mais c’est normal qu’un bébé régurgite »… Comme un besoin d’exorciser tout ça en plus d’expliquer ce que c’est exactement.
Pour Choubidou, je l’ai deviné tout de suite, quasiment à ses 10/15 jours de vie. Pendant un temps j’ai cru que son ronronnement était dû aux glaires qu’il n’avait pas encore évacué mais finalement, après 7 jours à la maternité il n’en n’avait plus aucune.

Donc non seulement pauvre Choubidou avait du mal à téter mais en plus cela la faisait souffrir de manger. Et cercle sans fin, comme pour les coliques : il a mal, il tète donc pour se soulager, ce qui provoque de nouvelles remontées et donc de nouvelles douleurs et cette envie irrépressible de téter…

Je passe le fait d’un trop rapide sevrage du sein du fait d’un allaitement complètement foiré pour diverses raisons, le lait infantile n’aide pas à la cicatrisation comme c’est le cas du lait maternel.

Le RGO – Reflux Gastro-Oesophagien, c’est une vraie galère tant pour que le bébé que pour les parents.

  • Mais d’abord, concrètement, c’est quoi le RGO ?

C’est le passage, dans l’œsophage d’une partie du contenu gastrique soit à cause de la béance du cardia, encore immature (petit muscle entre l’œsophage et l’estomac), soit à cause d’une immaturité de l’estomac lui-même ou autres diverses raisons (plicature gastrique…).

Source : ameli.fr

Source : ameli.fr

Les conséquences peuvent être assez importantes si le RGO n’est pas détecté rapidement, le plus souvent on assiste à une œsophagite (inflammation de l’œsophage) ce qui rend l’alimentation douloureuse.

Il en existe 2 types, le simple et le pathologique.

Le RGO simple c’est tout simplement celui des petites régurgitations classiques souvent dues à un trop-plein, bébé garde son appétit et cela ne lui est pas douloureux.

Le pathologique, c’est celui auquel il faut faire le plus attention car à terme bébé peut refuser de s’alimenter à cause de la douleur, peut perdre du poids…

  • Comment on reconnaît un bébé RGO ?

A priori, il régurgite beaucoup. Oui, mais en fait non. Car il existe aussi ce que l’on appelle des reflux internes et qui rendent la détection du RGO plus pénible. Le bol alimentaire remonte dans l’oesophage mais n’est pas expulsé, il redescend dans l’estomac et irrite donc 2 fois plus l’oesophage.

Bébé ne supporte pas ou peu d’être allongé, il peut hurler avant ou pendant les biberons, il mâchouille un chewing-gum invisible, « ronronne » quand il dort, bavouille (même avant la période de poussée dentaire), tire la langue, on entend les remontées (parfois c’est même très impressionnant), il régurgite à distance des tétés, parfois de manière impressionnante, mauvaise haleine (lait caillé), tête en hyperextension…

  • Comment soulager mon bébé ?

Hors traitement médicamenteux, il existe quelques solutions pour rendre plus confortable la chose à bébé.

* Le garder 20 minutes à la verticale après la tété (valable aussi pour les autres bébés d’ailleurs),

* Espacer les tétés (2h pour le lait maternel, 3h pour le lait infantile),

* Bien faire roter bébé (tant au milieu de téter qu’à la fin),

* Le faire dormir sur un plan incliné (15° pour les petits RGO jusqu’au lit proclive pour les gros RGO),

* Éviter les vêtements serrés,

* Le porter (tant dans les bras qu’en écharpe),

* Les laits AR peuvent être une solution mais pas toujours, ils font parfois plus mal à bébé quand ils remontent…

* Soigner le RGO de façon naturelle

** Le parcours de Choubidou **

Comme dit plus haut, à 15 jours de vie, Choubidou ronronne, mâchouille, tire la langue, refuse la position allongée la journée (un peu moins souvent la nuit), à ce stade on entend pas encore vraiment les remontées, il s’agace sur les bibs. Comme il a aussi des coliques, ce n’est pas toujours évident de différencier.

C’est vers 1 mois, 1 mois ½ que l’on a eu un traitement, Choubidou hurlant à la mort pendant les bibs, je suis allée pleurer en catastrophe chez mon médecin. Elle me prescrit donc du GAVISCON nourrisson à prendre après le bib, celui du soir car c’est à parti de celui-ci que cela devient compliqué. Miracle, ça fonctionne très rapidement.

Par contre, il refuse toujours qu’on le pose à plat que ce soit dans un lit, dans la nacelle ou autre. La journée, je l’ai au bras dès son réveil. Il m’est arrivé de passer des heures dans le canapé avec lui car il s’était endormi. J’ai même souvenir d’une journée où il s’est endormi à 10h dans mes bras et ne s’est réveillé qu’à 15h.

Mais le répit est de courte durée, 15 jours après il faut lui en donner à chaque bib. Les coliques ont repris de plus belle, le GAVISCON constipe !! Le DEBRIDAT n’a strictement rien fait contre ça.

On en profite pour passer au lait de riz épaissi (Modilac Riz AR) car je soupçonne une allergie retardée aux plv et je rencontre pour une deuxième consultation à médecin ostéopathe, la tête en hyperextension ayant provoqué des petites tensions au niveau du cou.

On arrête le GAVISCON, on donne la dose poids de MOPRAL avec un peu de POLYSILANE (absolument pas vegan malheureusement, il y a du rouge cochenille dedans mais il n’y a rien d’autre pour soulager Choubidou), le matin. Choubidou a 2 mois 1/2 et on est obligé de lui donner un traitement que l’on appelle « hors AMM » (AMM = Autorisation de Mise sur le Marché)dans le jargon médical, c’est-à-dire hors de son utilisation première. Effectivement, les indications de prescription précisent que ce doit être pour des bébés à partir de 1 an…

La nuit, Choubidou n’est pas gêné (étrangement comme sa maman, le RGO est une affaire de famille). On pose donc une noisette de POLYSILANE sur la tétine, on verse les petites billes d’oméprazole et roule ma poule.

Et ça fonctionne ! Choubidou a de nouveau de l’appétit, il boit ses biberons en 5 minutes et on peut le poser à plat n’importe où, c’est un bébé apaisé qui réussi enfin à dormir.

On achète un plan incliné à 15° puis un petit matelas avec boudin pour éviter qu’il ne glisse au fond du lit. Tout semble s’améliorer. Youpi !!

Le lit de Choubidou pendant quelques mois

Le lit de Choubidou pendant quelques mois

Le plan incliné, son matelas et le coussin d'allaitement en pleine action

Le plan incliné, son matelas et le coussin d’allaitement en pleine action

On apporte le plan incliné à chaque fois que l’on sort, à chaque fois que l’on sait qu’il aura une sieste à faire.

IMG_6743

Notez la bouillotte pour aider à calmer les coliques

Mais la caroube contenue dans son lait lui donne d’affreuses douleurs au ventre, si bien que, de nouveau, il refuse d’être posé à plat. On essaie un lait non épaissi, catastrophe, le reflux flambe de nouveau. Je suis triste et dégoûtée, j’ai « cassé » mon bébé, il est de nouveau nerveux, on entend les remontées, il faut mettre du POLYSILANE a chaque début de bib…

Ça ne passe toujours pas, on passe à 10mg de MOPRAL alors qu’il ne fait que 7kgs (normalement 1mg/kg). Il doit avoir 3 mois ½ ou 4 mois, le médecin me dit qu’on réduira à 6 mois mais que probablement la diversification calmera la chose.

Probablement… mais pas chez nous. C’est même pire, son estomac n’est pas encore assez mature. Alors qu’il se lasse de son lait et qu’il adore les purées, je dois réduire sinon c’est pire pour lui.

On a des périodes d’accalmie qui nous font respirer un peu puis le RGO est de retour avec la bronchiolite… Il a 6 mois, ce n’est pas maintenant que l’on va diminuer son traitement. Et d’ailleurs, plus ça va et pire c’est. Jusqu’à ce qu’on se rende compte que la nounou n’a pas diminué ses bibs alors que l’on a bien augmenté ses pots. Reflux dû à un trop plein (reflux classique pour le coup), légère irritation de l’œsophage de nouveau, il à 7 mois, ce n’est toujours pas le moment d’arrêter, je désespère. La nounou diminue les bibs comme on lui demande, ça commence à aller mieux, youhouuu ! On va pouvoir diminuer mais…

Il nous refait une bronchiolite, ça crache de nouveau, il bouge de plus en plus dans son lit, on ne peut plus le contenir dans son petit nid spécial RGO… Je désespère de nouveau pour lui.

Une petite dent en profite pour sortir (chez certains bébés cela accentue le reflux car bébé bave +++).

Je discute avec le médecin que je vois pour moi, on se met d’accord sur le fait de ne rien changer jusqu’à la visite des 9 mois. Choubidou vient d’avoir 8 mois.

Parfois, on a des moments drôles comme sur cette photo… Le gel de POLYSILANE collé sur toute sa joue.

Bébé RGO et Polylisane

Ce qu’on a changé en attendant : on ôte le coussin de grossesse qui lui servait de nid car il bouge et pourrait se retrouver la tête dessous sans pouvoir bouger. Peu de jours après, on ôte son cocoonbaby pour lequel il est bien trop grand. On maintient le plan incliné, même s’il glisse. Mais après quelques jours, on le retire aussi. Les nuit deviennent plus compliqué, il faut que Choubidou s’habitue à ce grand lit, pile pendant la période de la peur de la séparation, c’est parfois assez coton !

Niveau reflux, à l’heure de l’écriture de cet article, j’ai bon espoir. Je n’entends plus de remontées depuis presque 2 mois, malgré la précédente bronchiolite. Même si j’ai peur de diminuer le traitement, je l’avoue.

Certains aliments ne passent pas du tout : les légumes verts (haricots verts, épinards qu’il n’aime pas de toute façon, courgettes, persil…), quetsches seules, mangue mais il mange avec plaisir.

D’ici quelques jours ce sera la visite des 9 mois, on pourra donc en discuter avec le médecin. En attendant, le fait de le faire dormir à plat ne semble pas le gêner, même si c’est compliqué à déterminer, il est enrhumé en ce moment, il dort forcément moins bien.

Le lit de Choubidou maintenant

Le lit de Choubidou maintenant

Edit du 20/05/2016 : Choubidou a maintenant 11 mois et nous avons enfin pu diminuer son traitement.
Vers 9 mois, juste après avoir écrit l’article, ça a été le retour des remontées ! J’ai cru qu’on était maudits !!! Je faisais pourtant attention aux aliments que je lui donnais mais rien ne changeait : bruits de remontées et régurgitations plus fréquentes.

Jusqu’à ce que l’on comprenne : la nounou avait ENCORE augmenté la dose des bibs sans nous en parler. C’était trop pour le petit estomac de Choubidou.

Il a fallu que l’on mette les choses au clair, qu’on lui explique que Choubidou est une morfale et que même s’il n’a plus faim, il ouvrira la bouche si elle lui présente le bib. Déjà qu’elle ne voulait pas que je lui donne des morceaux pour ses repas, autant dire que ça commençait un peu à me chauffer.

Bref, nous avons augmenté les doses des repas solides et diminué les bibs à 120 le midi et au goûter et tout s’est régulé.

On a commencé au même moment à donner de l’homéopathie, le même traitement que m’a SF avait prescrit à Choubidou au début de son RGO. Puis on a diminué le MOPRAL vers ses 10 mois. La première semaine tout s’est très bien passé puis nous avons eu, je pense, un effet rebond : retour des remontées bien bruyantes et un peu de régurgitations. Après un petit moment de panique (les dents travaillent pas mal aussi), nous avons persévéré et après 1 mois de diminution de traitement,  tout va bien.

Il dort toujours à plat, malgré les dents (il nous sort 1 dent par semaine en ce moment) et un peu de rhume, pas de réels signes de reflux. Quelques légères régurgitations de temps en temps comme tout bébé.
Il se met debout depuis plusieurs semaines déjà et commence à marcher en s’aidant des meubles depuis une dizaine de jour environ. J’ai donc bon espoir que la station debout soit ENFIN la solution à cette saloperie de RGO.

Il prend donc pour le moment 5mg d’oméprazole le matin, de l’homéopathie le soir et commence à mieux digérer certains aliments comme la tomate, la courgette (même avec la peau) ou encore la mangue.

Edit du 02/06/2016 : tout va toujours très bien.

Je confirme que la mangue ne provoque plus de reflux. J’ai même tenté une purée de courgette (peau et pépins inclus, il y en avait peu), fenouil, pommes de terre et haricots verts sans conséquence sur le reflux !

Par contre, il a mangé de la tomate chez ses grands-parents (épluchée et épépinée) et le soir/lendemain j’ai senti quelques relents légèrement acides. Alors que jusqu’à présent nous n’avions pas eu trop de souci sauf dans un pot du commerce.

Il aura 1 an le 19, si tout continue à aller bien, nous allons soit arrêter soit diminuer l’omeprazole (1 jours sur 2 sans doute). Je reviendrai faire une mise à jour à ce moment là.

Edit du 16/09/2016 : tout va toujours très bien

Il a eu quelques épisodes de reflux léger en juillet/août mais qui étaient sans doute liés aux poussées dentaires. Nous avons eu beaucoup d’épisodes de hoquet.

Tous les aliments qui posaient soucis passent maintenant sans problème, à part la sauce tomate du commerce (j’ai essayé un petit pot du commerce à base de tomate, il y a eu beaucoup de hoquets le lendemain).

Nous avons diminué le traitement début septembre, je voulais attendre la fin des vacances et qu’il soit de nouveau dans des lieux que Choubidou connaissait.

Jusqu’à présent tout se passe bien, pas d’effet rebond comme j’avais pu le constater à la 1ère diminution. Nous étions passé à une prise de 5mg le soir (alors qu’avant c’était 5mg matin et soir, puis 5mg matin uniquement) et l’homéopathie le matin. En ce moment, nous sommes donc à l’homéopathie tous les matins et 5mg de Mopral 1 soir sur deux.

Pour la suite, je pense passer à 1 soir du trois pendant 1 mois puis ensuite arrêter définitivement.

Edit du 14/11/2016 : Choubidou ne prend plus du tout de Mopral depuis maintenant presque 3 semaines. Nous étions donc passé à 5mg par jour le soir, puis 5mg 1 jour sur 2 et toujours le soir puis, mon mari ayant un peu peur, a demandé à ce que l’on passe à 5mg 1 jour du 3.

Entre temps, j’ai commencé à lui donner de la gemmothérapie de figuier (sans alcool), remède naturel pour les estomacs à souci, 5 gouttes dans son bib du matin, en cure de 2 mois avec petite pause d’1 mois.

Nous avons ressayé un lait de riz non AR mais ça a été le retour des hoquets, c’est donc un échec sur ce plan là.

Le peu de fois où il a ingéré par erreur des plv en petites quantités, cela s’est payé le lendemain par des couches catastrophes, des siestes chaotiques et un bébé grognon.

En revanche, à part cette histoire de PLV, il mange de tout sans aucun souci.

5 commentaires

  1. Ping :Best Of blog maman végé #7 | Happy Mother-le blog

  2. Ping :Maternons.com » Best of de la semaine de la blogosphère parentale

  3. Ping :Best of des mamans végés #7

  4. Ping :Maternons.com » Best of de la semaine de la blogosphère parentale

  5. Ping :Best Of blog maman végé #8 | Happy Mother-le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *